Observatoire des énergies renouvelables et comités consultatifs

 
Observatoire des énergies renouvelables et comités consultatifs

Le développement de l’énergie éolienne a pris depuis quelques années une grande ampleur en Haute-Marne, suscitant des préoccupations grandissantes et des oppositions locales sur le bien fondé de la création de certains parcs.

J’ai été interrogé à de nombreuse reprises par des élus, des représentants d’associations et des habitants du département sur la multiplication des projets éoliens et leurs conséquences sur les paysages, le patrimoine et sur la vie des riverains au quotidien.

En parallèle, j’ai pu constater l’émergence d’initiatives concernant l’implantation locale de centrales photovoltaïques au sol. Ce développement de l’énergie photovoltaïque, qui a ses atouts et ses enjeux propres, pourrait également avoir des conséquences importantes sur nos paysages et la consommation de terres agricoles.

Afin de mieux prendre en compte les attentes de la population et des acteurs locaux, j’ai proposé aux parlementaires et aux élus du département de se réunir à intervalles réguliers au sein d’un Observatoire des énergies renouvelables. Cet Observatoire aura pour objectif de partager un diagnostic et de nous fixer des objectifs communs concernant l’essor des énergies renouvelables dans le département de la Haute-Marne.

Les premiers travaux de l’Observatoire ont mis en lumière la nécessité de créer des dispositifs de concertation permettant un suivi des projets en cours d’élaboration et, à terme, d’être le réceptacle des attentes et des propositions des acteurs locaux. La finalité de ces comités consultatifs est de mesurer l’acceptabilité locale des projets et des démarches effectués par les sociétés pétitionnaires auprès des élus et des habitants.

Dans le respect de la réglementation en vigueur, les deux comités consultatifs mis en place, respectivement chargés de l’éolien et du photovoltaïque au sol, ne peuvent être opposables en droit et leur saisine demeure facultative. Ils sont une proposition, une opportunité à destination de toute personne intéressée localement par un projet ou portant elle-même un projet, dans la logique de promouvoir une transition écologique en résonance avec les aspirations des habitants et de leurs représentants.

L’acceptabilité locale des nouveaux projets, outre les considérations se rapportant aux qualités techniques des projets, sera désormais au centre de mes futures décisions d’autorisation ou de refus des projets proposés dans notre département.

                                                                                                          Le Préfet de la Haute-Marne

                                                                                                           Joseph ZIMET

 

A lire dans cette rubrique